Œuvres et entraide

La commission d'entraide de votre Conseil départemental est à votre disposition pour vous recevoir et vous conseiller.


Entraide ordinale

 

La situation sanitaire actuelle a de lourdes conséquences sur la santé et la vie professionnelle des médecins. Le Conseil vous informe du message et des solutions proposées par le Conseil national de l'Ordre.

Une mobilisation exemplaire

Le Conseil de l’Ordre salue la mobilisation exemplaire des médecins aux côtés de leurs patients.

Certains médecins l’ont tragiquement payé de leur vie. L’Ordre des médecins tient à leur rendre hommage. Leur sacrifice dans le dévouement fait l’honneur de notre profession.

Un dispositif de soutien des médecins

De nombreux médecins font et feront face dans les mois à venir à des difficultés importantes. Le Conseil national de l’Ordre des médecins tient à leur assurer que l’entraide confraternelle, qui est une mission constitutive de notre institution, sera pleinement mobilisée à leur service dans cette période et les accompagnera quelles que soient les difficultés qu’ils pourront rencontrer, dès à présent comme dans le moyen et le long terme.

Un numéro vert d’écoute et de soutien à votre disposition

0800 288 038

Accessible 24 H/24 et 7 jours/7, il oriente Médecins et Internes vers des structures d’accompagnement pour l’ensemble des problématiques auxquelles vous pouvez faire face : soutien psychologique, organisation d’activité, ou encore problèmes de santé.

Fond d’entraide supplémentaire de 4 millions d’euros

En complément de son action habituelle d’entraide, le Conseil national de l’Ordre des médecins alloue une enveloppe financière supplémentaire de 4 millions d’euros pour soutenir les médecins et leurs familles en grande difficulté, victimes des conséquences de la pandémie de Covid-19.

Sont particulièrement ciblés par ce dispositif exceptionnel les ayants droits de nos confrères décédés.

Tout médecin qui ferait face à des difficultés liées à la pandémie peut se rapprocher de la commission nationale d’entraide.

Téléchargez un dossier d’entraide




 




 

AFEM

Aide aux familles et entraide médicale

Devinette : A qui sont ces enfants ?

Réponse : aux 215865 médecins de Francedont vous même, qui recevez cet article.

Une réflexion devant le cliché de droite : pourvu que l’escalier tienne !... Et l’escalier a tenu … et l’Aide aux familles médicales aussi, dans sa mission.

Un article du Quotidien du Médecin du 24 mars 2014 a bien résumé les actions de l’AFEM  -aide aux familles médicales- en rappelant qu’à Paris dans les locaux historiques de l’Académie de Médecine, sous la statue d’Hippocrate, le vendredi 11 octobre 2013 avait eu lieu la cérémonie annuelle de remise du solde des bourses aux étudiants concernés par cette aide.

237 enfants de médecins bénéficient ainsi actuellement de l’aide de l’AFEM : soit, suivant les cas, simple aide aux études, soit bourse complète de 6000 euros par an.

Un premier acompte de 50% de cette bourse leur est versé en début d’année sur un point de rencontre ordinal dans chaque région de France. C’est ainsi qu’à Marseille, le samedi 8 mars  2014, dix  étudiants boursiers de la région PACA furent conviés au conseil départemental de l’ordre pour recevoir leur demi bourse annuelle 2014.  Parmi eux se trouvaient quatre étudiants ou étudiantes des Alpes Maritimes bénéficiant d’une bourse d’étude complète annuelle de 6000 euros  pour les aider à terminer leur cursus respectif: Biologie, Droit, Ecole commerce Skema, et Langes étrangères appliquées.

Comme vous le savez l’AFEM n’est pas une « assurance-de-plus » mais une association de bienveillance mutualisée et confraternelle, créée en 1945, gérée par des bénévoles, et, intervenant, sous le regard de l’ordre des médecins, pour les enfants de toute famille médicale éprouvée ou endeuillée, même si cette famille n’y avait jamais adressé de don auparavant. Le but est de  permettre à ces enfants de terminer leur études grâce à une aide, souvent sur plusieurs années, avec un suivi personnalisé pour chacun.

Soutenue par l’ordre des médecins l’AFEM concrétise ainsi le prolongement d’une présence et dignité parentale du confrère invalide ou disparu. S’ajoutant à l’apport pécuniaire ce soutien moral a un impact très apprécié de ces enfants qui en manifestent leur reconnaissance parfois dans des termes touchants et inattendus.

Informez vous sur le site internet de l’AFEM : www.afem.net.

Si vous  envisagez un don son montant est libre. Merci à vous d’y penser car ces enfants sont, par confraternité, aussi un peu nos enfants à nous tous, médecins de France, et le retour affectif qu’ils en expriment nous est gratifiant.

A l’issue de cette séance du 8 mars à Marseille fut rappelée la conclusion de nos réunions des précédentes années :

« L’AFEM est l’honneur de notre profession”.

Dr Marie France Auque Coliez, déléguée AFEM pour les Alpes maritimes



BD 06/20